Crédit photo : Flickr(Marc DUPUY)

La région PACA présente un bilan de saison touristique mitigé. Les nuitées hôtelières sont en baisse par rapport à l’année précédente (-5,7% vs T3 2015). Après les attentats de Nice en juillet, la fréquentation touristique a fortement diminué, notamment la fréquentation étrangère (-12,8% vs T3 2015). La présence de touristes français (66% de la clientèle totale de la région) compense en partie la baisse de la demande étrangère. D’après le bilan estival 2016 du CRT PACA, les professionnels des espaces urbains ont été plus impacté par les attentats que le littoral (seulement 66% d’opinion positive sur la saison estivale pour les professionnels des espaces urbains / -17 points vs 2015, source : CRT PACA). Toutefois, la fréquentation des hôtels de la région semble repartir timidement au mois de novembre. L’emploi lié au tourisme (7,5% de l’emploi régional) est en repli à la fin de la saison touristique (-2,1% vs T2 2016 pour l’hôtellerie – restauration / -0,2% pour le commerce). En revanche, il progresse à un an d’intervalle : le secteur HCR a augmenté ses effectifs de +2,9% sur 12 mois, et le commerce de +2,0%.
Si l’emploi global se contracte au troisième trimestre en PACA (-0,1% vs T2 2016 / -1 730 postes), les Autres services continuent d’embaucher (+0,2% vs T2 2016 / +1,4% sur 12 mois), notamment dans le secteur de la santé. L’action sociale et hébergement médico-social a créé +250 postes au cours du trimestre (+0,3% vs T2 2016 / +1,4% sur 12 mois) et les activités pour la santé humaine +337 (+0,6% vs T2 2016 / +1,0% sur 12 mois). Le secteur de la santé occupe une place importante dans la région. PACA est la première région en matière de dépenses de santé par habitant (2 754€ en 2015 contre 2 330€ en moyenne nationale). Et cet écart se retrouve principalement sur les soins de ville (51% des dépenses totales de santé) : 1 418€ par habitant en région PACA en 2015 pour 1 060€ en moyenne nationale.
Les offres d’emplois durables collectées ont marqué une bonne progression au cours des derniers trimestres (+20,1% sur 12 mois / +11,7% en moyenne nationale). Au troisième trimestre, la progression de ces offres est toutefois moins importante que les trimestres précédents (+11,8% vs T3 2015 après +21,4% au T2). Cette baisse de rythme peut annoncer un ralentissement dans la croissance de l’emploi salarié hors intérim (voir graphique ci-dessous). Au T3, les offres d’emplois durables collectées présentent une forte progression dans les Alpes-de-Haute-Provence (+33,3% vs T3 2015), les Alpes-Maritimes (+22,7% vs T3 2015) et le Vaucluse (+26,5% vs T3 2015). En revanche, cette croissance se tasse dans les départements habituellement les plus dynamiques en matière de création d’emplois : dans les Bouches-du-Rhône, les offres d’emplois durables sont en hausse de +4,1% vs T3 2015 (après +25,5% au T2) et elles progressent de +6,8% vs T3 2015 dans le Var (après +20,8% vs T2 2015).

 

Pour connaitre les tendances locales en région PACA, téléchargez le dossier complet !

Analyses départementales à retrouver dans ce document :

– Alpes de Haute-Provence (04), Faible dynamisme
– Hautes-Alpes (05), Les services à la peine
– Alpes Maritimes (06), Stabilisation en fin de saison
– Bouches-du-Rhône (13), Le moteur de la région
– Var (83), Coup dur pour l’emploi
– Vaucluse (84), De nouvelles difficultés