Crédit photo (gaabor66)

  • Bonne progression de l’emploi : +1,4% vs T1 2017.

L’île de beauté affiche une forte croissance des effectifs salariés pour le second trimestre consécutif (+1,4% vs T1 2017 / +1 116 postes). Le commerce et l’hôtellerie – restauration sont les principaux secteurs créateurs d’emplois (respectivement +1,7% et +6,7% vs T1 2017 / +295 et +756 postes). En revanche, le secteur de la construction perd des effectifs après deux trimestres de croissance (-1,3% vs T1 2017 / -142 postes). Les deux départements profitent des embauches dans le commerce (+2,0% vs T1 2017 pour la Corse-du-Sud / +1,5% pour le Haute-Corse) et dans le secteur HCR (respectivement +6,4% et +7,0%). La masse salariale de de Corse croît rapidement sur 12 mois (+3,8% / +2,8% en moyenne nationale).
  • +1,6% : hausse du nombre de demandeurs d’emploi sur 12 mois.

La Corse voit son nombre de demandeurs d’emploi augmenter moins rapidement que la moyenne nationale (+1,6% sur 12 mois contre +2,3%). Toutefois, les résultats diffèrent selon les départements : si la Haute-Corse parvient à stabiliser son nombre de demandeurs d’emplois (+0,0% sur 12 mois), la Corse-du-Sud présente une hausse de +4,9% (soit +400 DE). La Corse-du-Sud connait également un coup d’arrêt des offres d’emplois durables collectées au second trimestre (+0,0% vs T2 2016) alors qu’elles sont en bonne progression en Haute-Corse (+33,3%).
  • Les nuitées hôtelières gagnent +6,4% vs T2 2016.

La fréquentation touristique affiche une bonne croissance au second trimestre 2017 : les nuitées hôtelières sont en hausse de +6,4% vs T2 2016 (après +1,1% vs T2 2015). Cette progression est essentiellement portée par la fréquentation de touristes français : les nuitées françaises sont en hausse de +11,2% vs T2 2016 (après -1,7% vs T2 2015), alors que les nuitées étrangères reculent de -6,3% vs T2 2016 (après +9,9% vs T2 2015).
  • Pic du nombre de permis de construire : +62,9% vs T2 2016.

Les autorisations de logements marquent une forte progression pour le second trimestre consécutif : +62,9% vs T2 2016 (après +43,8% vs T2 2015) et atteignent les 1 386 unités en cumul trimestriel. Sur 12 mois, les autorisations sont toutefois un repli de -34,0%, après un boom des autorisations de logements collectifs début 2016. Localement, la Haute-Corse connait la plus forte croissance du nombre de permis de construire (+152,2% vs T2 2016 / 623 logements en cumul trimestriel), boosté par les projets de logements collectifs(+242,9% vs T2 2016 / 288 logements). En Corse-du-Sud, ce sont les autorisations de logements individuels qui progressent le plus (+79,3% vs T2 2016 / +35,8% sur 12 mois), elles se fixent à 330 unités en cumul trimestriel.

 

Pour connaitre les tendances locales en région Corse, téléchargez le dossier complet !

Analyses départementales à retrouver dans ce document :

– Corse-du-Sud (2A), Très dynamique
– Haute-Corse (2B), Permis de construire en forte hausse

Retrouvez également une revue de presse – Région Corse / T2 2017 :

  • BPI France : 130 millions d’euros au bénéfice des entreprises corses [CorseNetInfo]
  • Corse : la préférence régionale pour l’emploi adoptée dans une charte [RTL]
  • La préférence corse (20) à l’emploi, une mesure polémique [Le Figaro EcoCorsica Infurmazione]
  • Des bloggeurs invités à découvrir la Corse (20) et à en faire la promotion [CorseNet]
  • Le renouveau d’un village corse (20) grâce à la permaculture [Bio à la Une]
  • Orezza, première entreprise à mettre en place la préférence locale en Corse (20) [Corse Matin]