Crédit photo (skeeze)

Au premier trimestre 2017, l’emploi salarié affiche une nouvelle progression (+0,5% vs T4 2016 / +81 160 postes). Par conséquent, la masse salariale présente une bonne croissance (+1,1% vs T4 2016 / +2,9% sur 12 mois). Hors intérim, les créations de postes progressent de +0,4% sur le trimestre et de +1,1% sur 12 mois (soit +181 000 emplois). La progression de l’intérim est plus lente ce trimestre (+2,5% vs T4 2016 après +6,5% vs T3 2016).
L’industrie est toujours en repli (-0,2% vs T4 2016 / -0,7% sur 12 mois). Si la Bourgogne-Franche-Comté, le Grand-Est et les Hauts-de-France sont toujours à la peine (respectivement -0,4%, -0,5% et -0,3% vs T4 2016), les Pays de la Loire et l’Occitanie embauchent (+0,4%  et +0,0%).
Après deux trimestres de stabilisation, l’emploi dans la construction marque une bonne progression au T1 2017 (+0,7% vs T4 2016 / +9 500 postes). En particulier, le BTP embauche en Corse, dans le Grand-Est et en Île-de-France (respectivement +1,8%, +1,0% et +1,1% vs T4 2016). À l’inverse, les effectifs progressent peu en région Centre-Val de Loire, et Normandie (+0,1% et +0,2% vs T4 2016), etsont en baisse dans les Hauts-de-France (-0,1%).
Les effectifs du secteur de l’hébergement – restauration sont au plus haut en début d’année (1 072 540 salariés / +3,5% vs T1 2016). Le secteur embauche dans toutes les régions, en particulier en Bretagne(+3,8% vs T1 2016), dans les Pays de la Loire (+4,3%), en Nouvelle-Aquitaine (+4,9%) et Occitanie (+3,6%). La Corse, PACA et la région Centre-Val de Loire sont les régions les moins dynamiques (respectivement +2,2%, +1,9% et +2,3% vs T1 2016).

 

Pour connaître les tendances dans chaque région, téléchargez la note détaillée !