Crédit photo (Unsplash)

Au quatrième trimestre, les effectifs salariés progressent de +0,4% vs T3 2016, soit +78 200 postes. Sur un an, l’emploi salarié a augmenté de +1,2% (+223 000 postes) après +0,6% en 2015. L’Île-de-France est toujours la région la plus créatrice d’emplois (+0,6% vs T3 2016 / +25 900 postes) suivie par l’Auvergne-Rhône-Alpes (+10 600 emplois) et l’Occitanie (+9 900). Sur 12 mois, les créations d’emplois dans les DOM et les Pays de la Loire ont été dynamiques (+2,0% et +1,7%). En revanche, les régions industrielles ont connu plus de difficultés (+0,4% sur 12 mois en Bourgogne-Franche-Comté / +0,6% dans  le Grand-Est / +0,7% dans les Hauts-de-France +0,8% en région Centre).
L’emploi salarié hors intérim se redresse en fin d’année (+0,3% vs T3 2016 / +0,9% sur 12 mois), mais le travail temporaire demeure un bon soutien (+4,3% vs T3 2016 / +29 900 postes). Le tertiaire concentre la majorité des créations d’emplois (+55 500 postes hors intérim / +0,4% vs T3 2016), et l’industrie se stabilise (-0,0% vs T3), enregistrant ainsi une baisse moindre que l’année précédente (-0,7% sur 12 mois / -1,0% en 2015). Le secteur de la construction signe une année 2016 correcte après le fort repli de 2015 (-0,2% sur 12 mois / -2,7% en 2015).

 

Pour connaître les tendances dans chaque région, téléchargez la note détaillée !