Graphiste2Devenir graphiste exige des qualités créatives, de la technique, des compétences et évidemment de la motivation ! En choisissant d’exercer cette profession en freelance, il faut avoir les épaules solides pour assumer le rôle du chef d’entreprise et d’entrepreneur … C’est la raison pour laquelle un graphiste freelance ne compte pas ses heures. Néanmoins, il y a bien entendu des bons côtés : vous êtes votre propre patron ! Alors, comment devenir graphiste freelance ? Voici 5 conseils avant de démarrer votre activité … 

1- Des démarches administratives à effectuer

Pour l’ensemble des graphistes qui souhaitent exercer leur profession en freelance, avant de démarrer touteactivité, il est primordial de choisir un statut juridique parmiles quatre proposés : artiste-auteur, libéral, société ou auto-entrepreneur. Une fois validé, il faut bien entendu accomplir l’ensemble des formalités administratives… Il est obligatoire de déclarer son activité auprès du Centre des formalités des Entreprises (CFE) de votre région afin d’obtenir un numéro d’immatriculation (SIRET). Ensuite, il vous suffit de vous inscrire auprès de l’URSAFF, de la Maison des artistes (MDA) ou bien de l’AGESSA afin de définir votre couverture sociale. En tant que graphiste freelance, les démarches sont simples et rapides alors n’hésitez-plus et lancez-vous !

2-Une formation et des compétences sont requises

En tant que graphiste freelance, la passion dépasse le CV. Il n’est pas essentiel de détenir un CV riche en expériences professionnelles ! Pour exercer ce métier créatif et artistique, c’est votre expérience personnelle qui compte. Il vous suffit alors de vous constituer un book solide de vos différents travaux : des oeuvres graphiques personnelles ou bien des créations réalisées dans le cadre d’une formation. Néanmoins, même si vous êtes un autodidacte passionné, avoir suivi une formation dans le domaine du graphisme ou avoir déjà travaillé dans une agence web en tant qu’infographiste ou directeur artistique est un véritable plus !

3-Faire connaître son activité

Malgré toutes les qualités requises pour lancer votre activité, il faut savoir démarcher vos futurs clients … Pour cela, il n’y a pas de solutions miracles, il suffit de savoir vendre ses produits ! Il est alors conseillé de se spécialiser uniquement dans quelques domaines (publicité pour des vêtements, publicité pour des articles alimentaires …) afin de proposer une offre claire et de qualité. Ensuite, à vous de faire marcher votre réseau, proche comme éloigné, en utilisant les réseaux sociaux tels que Viadeo ou Linked In. Bien entendu, il faut l’entretenir en participant à des conférences ou à des soirées … Il faut que tout le monde parle de vous ! De plus, grâce aux places de marché en ligne pour les graphistes, mises en place récemment, comme Graphiste.com, votre société a plus de visibilité … Le principe est simple : le client poste une demande de services qui est soumise sous forme de concours à la communauté de graphistes inscrits. Le client choisit alors la création qui lui a plu ; la plateforme de marché en ligne rémunère ainsi le vainqueur et empoche une commission de 40 %.

4-Se constituer une clientèle

Dans un premier temps, pour trouver vos futurs clients, il va falloir s’armer de patience et démarcher ! Vous allez multiplier les coups de téléphone et encaisser des refus mais restez toujours optimiste.Vous pouvez également opter pour le porte à porte bien que le meilleurdémarchage reste celui qu’on nefait pas … En effet, c’est grâce au bouche à oreille de vos premiers clients que votre affaire va démarrer ! Une fois que votre clientèle se forme, il ne faut pas hésiter à la relancer pour la fidéliser. Par conséquent, il est important de prendre régulièrement des nouvelles (envoyer des cartes de voeux en période de fête par exemple…). De plus, il est intéressant d’avoir un réseau professionnel fiable de freelances qui exercent la même activité. C’est un moyen d’obtenir des missions, donc des clients, lorsque certains graphistes sont surbookés ! Néanmoins, vous pouvez aussi entretenir un réseau professionnel avec des profils complémentaires au vôtre. Ainsi, soit vous aurez besoin d’eux sur un projet qui dépasse vos compétences ou soit ils auront besoin de vous pour une mission qui leur a été proposée.

5-Avoir un site ou un blog pour montrer ses créations 

Pour ce type d’activité, avoir un site professionnel vitrine ou un blog avec vos références est indispensable ! Ce site vous servira de base pour votre prospection, active et passive, et vous permettra de gagner en visibilité. Ainsi, en soignant la présentation de votre site, vous y présenterez vos différents travaux afin de montrer l’ensemble des services que vous proposez.Cependant, n’oubliez pas de référencer régulièrement et efficacement votre site pour apparaître facilement lors des recherches.


Si vous souhaitez vivre et travailler en province, obtenez plus d’informations en vous inscrivant gratuitement pour PARCOURS FRANCE.