Nesquik

Crédit Photo: Nesquik

Source: L’Usine Nouvelle

Le groupe suisse Nestlé a décidé d’investir quatre millions d’euros dans son usine de Pontarlier (Doubs) au cours des deux prochaines années. Le site utilisera cette somme pour améliorer sa productivité et la qualité de ses produits.

Parmi les 25 usines Nestlé réparties dans l’Hexagone, l’unité franc-comtoise de Pontarlier (Doubs) est la seule spécialisée dans la conception de poudres chocolatées. Avec 350 salariés en poste, elle fabrique près de 54 000 tonnes de produits finis par an. Le site est leader européen et deuxième mondial pour la production de la fameuse boisson cacaotée Nesquik. Les poudres de chocolat chaud pour distributeurs automatiques de boisson et celles destinées aux dosettes Dolce Gusto y sont également conçues.

En outre, l’usine développe quatre types d’emballages différents, allant de la boîte plastique (Nesquik) au stick individuel (Nescafé) en passant par des boîtes métalliques (Ricoré).

Améliorer le système de détection des défauts pour gagner en productivité

Parmi les chantiers engagés cette année, l’usine de Pontarlier prévoit d’investir 1 million d’euros dans l’amélioration des tours d’agglomération des poudres. Il s’agit de préparer l’usine à réduire la quantité de sucre utilisé dans la composition des produits.

Des transformations seront apportées sur la ligne de conditionnement du produit Nesquik. Elle va bénéficier de hautes technologies en matière de tamisage et de détection du métal. « Nous allons également mettre en place un système de retournement de nos boîtes plus efficace pour permettre de consolider nos résultats qualités », précise Pedro Panisello, directeur de l’usine depuis octobre 2013. Tous ces efforts visent à augmenter la productivité de l’usine pontissalienne.

Emblématique, l’histoire de l’usine de Pontarlier remonte à 1805 avec la fabrication de l’absinthe par la distillerie Pernod et fils. Racheté en 1915 par le chocolatier suisse Caillier-Kohler, c’est en 1960 que le site se lance dans la fabrication de la boisson Nesquik, créée cette même année.

Voir cet article sur: http://www.usinenouvelle.com/