Cruise

Crédit Photo: Flickr, Roger, 2014

Source: Région Réunion

Le marché mondial de la croisière est un secteur en forte croissance et les îles de l’Océan indien ont, dans ce contexte, un vrai potentiel pour attirer les touristes mondiaux. Entre 2002 et 2013 le nombre de croisiéristes est passé de 11 millions à plus de 20 millions dans le monde.

Avec les îles Vanille, La Réunion suscite aujourd’hui un intérêt de la part des compagnies mondiale et doit s’inscrire dans cette voie. Parmi les axes stratégiques développés par les membres des îles Vanille figure l’augmentation des fréquences des croisières dans les ports des îles.

Nous avons rencontré ce vendredi 24 avril, dans le cadre d’une réunion de travail avec les Ministres des îles Vanille les représentants de la compagnie Costa Croisière, numéro 1 des croisières au niveau international. Présents pour cette rencontre : le Ministre du Tourisme Alain Saint-Ange, le Ministre des Transports, Joel Morgan, le Ministre du Tourisme de l’île Maurice, Xavier Luc DUVAL mais aussi le Président de l’Office de tourisme de Madagascar.

L’’enjeu du développement des croisières est majeur au regard des retombées économiques. C’est une opportunités et La Réunion doit se positionner. Dans le cadre de cette 1ère réunion l’augmentation de la capacité et des fréquences des bateaux de croisière a été confirmée par Costa Croisière qui passera de 6 croisières actuellement pour plus de 6000 passagers à 12 croisières (dès 2016) pour 20 000 touristes attendus. Une dynamique directement profitable à l’activité et à l’économie locales.

Une réunion avec les acteurs des ports est d’ores et déjà programmée début juin à l’île Maurice pour définir les modalités pratiques d’organisation : infrastructures adaptées, accueil, qualité harmonisé avec une promotion coordonnée entre les différentes îles concernées : La Réunion, Maurice, les Seychelles et Madagascar. »

Voir cet article sur: regionreunion.com