Selon un rapport publié en juin dernier par FranceAgriMer (établissement national des produits de l’agriculture et de la mer), ce sont en 2013 près de 200 000 tonnes de produits issus de la pêche maritime qui ont été échangés en France pour une valeur de plus de 600 millions d’euros.

Le commerce issu des produits de la mer est très concentré, puisque plus de 72% des échanges ont lieu en Bretagne (plus de 94 000 tonnes de poissons vendues en 2013, soit 47% des échanges nationaux !), en Basse-Normandie (près de 23 500 tonnes échangées) et dans le Nord-Pas-de-Calais (Plus de 23 200 tonnes échangées).

Les poissons les plus échangés y sont la Sardine (18 000 tonnes), la Coquille Saint-Jacques (14 000 tonnes), la Baudroie (13 000 tonnes), le Merlu (12 000 tonnes) et la seiche (8 000  tonnes). Top 10 des plus grands ports de pêche de France !

1 – Le port de Boulogne sur mer

Untitled-1
Crédit Flickr (Steve C)

Avec plus de 21 800 tonnes échangées en 2013 (soit plus de 10% des échanges nationaux!), le port de Boulogne-sur-Mer dans le Pas-de-Calais est le premier port de pêche Français, ce qui représente plus de 41 millions d’euros échangés en un an ! Y sont principalement vendus des maquereaux communs, des lieu noirs et des merlans.

2 – Le port de Le Guilvinec

Untitled-1
Crédit photo : Flickr (rakamblack)

Le second plus grand port de pêche de France se situe dans le Finistère, avec près de 17 700 tonnes de poissons vendues pour une valeur de plus de 64,5 millions d’euros. Les principaux poissons qui y sont échangés sont la baudroie, l’églefin et la raie fleurie.

3 – Le port de Lorient 

Untitled-1
Crédit photo : Flickr (Antoine Bertier)

En 3ème position de ce classement, le port de Lorient dans le Morbihan déclare plus de 17 600 tonnes de poissons vendus en 2013, pour une valeur de plus de 55 millions d’euros ! Vous pourrez vous y fournir principalement en merlu, lieu noir et germon.

4 – Le port d’Erquy

Untitled-1

Avec plus de 12 000 tonnes de poissons échangées, le port d’Erquy dans les Côtes-d’Armor (l’un des plus beaux ports de France par ailleurs) prend la 4ème position de ce classement. C’est sans surprise que le coquillage le plus échangé sur le port de la capitale de la coquille Saint-Jacques est ce coquillage, suivi d’églefin et de Baudroie. Ces échanges ont représentés une valeur de près de 33 millions d’euros en 2013.

5 – Le port de Saint Guenole 

Untitled-1

Retour dans le Finistère, dans la commune de Penmarc’h où le port de Saint-Guenole prend la 5ème position de ce classement, avec plus de 11 000 tonnes échangées en 2013. Ces échanges, principalement de sardine, baudroie et églefin, représentaient cette année-là une valeur de près de 24 millions d’euros.

6 – Le port de Granville 

Untitled-1
Crédit photo : Flickr (Stéphane Martin)

Le premier port de pêche de Basse-Normandie, dans le département de la Manche arrive en 6ème position de ce classement, avec près de 10 500 tonnes de poissons échangées en 2013. Ce sont des coquillages qui dominent les transactions, puisque vanneau (ou vanet), buccin et amandes de mer y sont majoritairement échangés, pour une valeur de plus de 17 millions d’euros.

7 – Le port de Saint-Quay-Portrieux

Untitled-1
Crédit photo : Flickr (Gilles Messian)

Retour dans les Côtes-d’Armor pour y trouver le septième port de notre classement, avec plus de 10 100 tonnes de poissons échangées en 2013 pour une valeur de plus de 23 millions d’euros. Coquilles Saint-Jacques, palourdes roses et églefin s’y échangent en grandes quantités.

8 – Le port de Saint-Jean-de-Luz

Untitled-1

Un petit détour dans le Sud-Ouest de la France, dans le département des Pyrénées-Atlantiques, nous emmène découvrir le port de Saint-Jean-de-Luz où se sont échangées plus de 7 600 tonnes de poissons en 2013. Pour une valeur de plus de 23 millions d’euros, merlus, germons et maquereaux communs y ont dominé les transactions.

9 – Port en Bessin

Untitled-1

Retour en Basse-Normandie, dans le Calvados, où le port de la ville Port-en-Bessin-Huppain prend l’avant dernière place du classement des plus grands ports de pêche, avec plus de 7 200 tonnes de poissons vendues en 2013 pour une valeur de 18 millions d’euros. Les produits les plus communs sur ce marché sont des coquilles Saint-Jacques, de la raie ou des Dorades roses.

10 – La Turballe

Untitled-1

La région Pays-de-la-Loire conclut ce classement, avec le port de la Turballe dans le département de la Loire-Atlantique. Pour une valeur de 20 millions d’euros en 2013, ce sont plus de 7 000 tonnes de poissons qui s’y sont échangées, avec comme produits les plus courants les sardines, les seiches et les bars.

Ariane Pépin