Le mardi 20 juin dernier, un train un peu atypique a relié Perpignan, Barcelone et Madrid… Le Train de la French Tech ! A bord, un vingtaine de startups de la région, invitées à networker et à préparer avec l’aide de « coachs » leur pitch qui a été présenté le soir même à Madrid, devant des représentants institutionnels, chefs d’entreprises et partenaires financiers. L’objectif ? Développer et souder les coopérations au sein de cet écosystème, mais aussi, à terme, favoriser l’obtention du label « French Tech » pour les entreprises et startups des Pyrénées-Orientales.

Cet événement ambitieux a été porté par différentes entités, à savoir : l’Agence de Développement Economique Pyrénées Méditerranée Invest, (PMI) ; la Chambre de Commerce et d’Industrie des Pyrénées-Orientales (CCI-PO) ; Perpignan Méditerranée Métropole (PMM) ; les Chambres de Commerce et d’Industrie franco-espagnole des villes de Barcelone et de Madrid ; les Hubs French Tech de Barcelone et Madrid ; la Chambre des Métiers et de l’Artisanat des Pyrénées-Orientales (CMA-PO), ainsi que la région Occitanie Pyrénées-Méditerranée. Parmi ces jeunes entreprises innovantes : Ma Bonne Action, Numeric Wave, FLIPR, Caminade, Passtime, Consultil SAS, Animad, Pack editions, 8Mil, La Nature s’invite, Arcambal, Atenea Groupe, Sunchain, Delabonnemusique, Shipping Bo, Gôôd, ou encore Odesy…

Premier arrêt à Barcelone, où les entreprises du territoire barcelonais ont rejoint l’événement, accompagnées des représentants du label « French Tech Barcelone» etdu directeur de la Chambre de Commerce et d’Industrie franco-espagnole de Barcelone. Puis les sessions d’entrainement de pitchs ont débuté dans le train en direction de Madrid, dernière étape de ce Train de la French Tech, en présence du président de la Chambre de Commerce et d’Industrie franco-espagnole de Madrid, de l’Ambassadeur de France en Espagne, ainsi que du réseau French Tech Madrid. Un jury composé de partenaires financiers, de chefs d’entreprises et d’institutionnels était invité à se prononcer pour décerner quatre prix. Le Prix du Jury a été attribué à Pack Editions, proposant des solutions de géolocalisation de commerces par balise Bluetooth; le Prix du Train à Odesy, startup concevant des objets connectés pour enfants, et récompensée au Startup Weekend de Perpignan en mars dernier. Le Prix Coup de cœur a été remis à Daysk, entreprise basée sur Barcelone œuvrant dans le domaine des plates-formes pour espaces de coworking. Enfin, le Prix Mention Spéciale a récompensé Knowlii, entreprise fabriquant des applications pour voyageurs, issue de l’écosystème madrilène.

Pour clôturer cette belle aventure transfrontalière, un petit-déjeuner s’est déroulé le mercredi 21 juin à la Chambre de Commerce et d’Industrie franco-espagnole de Madrid. Véritable enjeu pour Perpignan, obtenir le label « French Tech » serait une consécration du dynamisme existant dans les Pyrénées-Orientales pour les startups et entreprises du territoire. Le dépôt du dossier est visé pour l’année 2018, et doit être entrepris par les entrepreneurs eux-mêmes, accompagnés par l’équipe de l’Agence de Développement Economique !