Alésia-Minceur

Quelques questions à Claude Rodriguez, fondateur du Groupe Alésia Minceur, spécialiste de l’esthétique corporelle.

Pouvez-vous présenter le concept d’Alésia Minceur?

« Pour toutes  celles et tous ceux qui ont toujours rêvé d’ouvrir un institut de soins esthétiques, Alésia Minceur offre la possibilité de s’installer à son compte, en province, à moindre coût avec un accompagnement complet, tout au long du projet.

Doublement accessibles, d’abord pour le partenaire qui bénéficie d’une licence de marque à partir de 6 000 € d’apport personnel seulement, les différents concepts proposés sont également très attractifs pour la clientèle qui y trouve des prestations de qualité à prix discount, en moyenne 2 fois moins chères que le marché.

La politique tarifaire très compétitive sur les dernières techniques en matière d’esthétique corporelle attire une clientèle à l’affût des meilleurs prix !

À l’origine, j’ai créé dès 2001 l’enseigne Hyper Minceur, puis, devant le succès rencontré, je lance en 2008 Esthétique Minceur. Tous deux sont des concepts d’amincissement comptant aujourd’hui une soixantaine de centres.

Depuis, je ne cesse de créer et de développer de nouvelles enseignes dédiées à la beauté, au bien-être et à l’esthétique sous toutes ses formes, avec toujours le même souci de proposer au client le meilleur des dernières techniques au prix le plus juste possible. Parmi les principaux concepts du Groupe Alésia Minceur, nous proposons :  Cellu Chic, concept de Cellu M6 à prix discount, Radical’Epil, épilation à la lumière pulsée, NewLifting, photo‐rajeunissement, Happy Sourire, blanchiment de dents, LipoPerfect, LipoCavitation et reprogrammation musculaire, Aqua Vélo, concept de vélo aquatique, etc.

La grande force de ces concepts réside dans leur association qui permet de générer un effet de levier important, aboutissant rapidement à de très bonnes performances commerciales. »

Quels sont vos projets de développement?

« En France, actuellement, nous ouvrons un nouveau point de vente en moyenne par semaine ! À ce jour, le groupe compte plus de 250 centres d’amincissement, d’esthétique et de dépilation implantés en France, en Belgique, au  Luxembourg, en Suisse, en Hongrie, en Russie, au Sénégal et au  Maroc. Et prochainement aux États-Unis ! »

Quelles sont les villes de développement à venir?

« Les concepts pouvant être implantés dans les villes à partir de 15 000 habitants, nous recherchons des partenaires partout en France, et plus particulièrement dans les métropoles de Strasbourg, Marseille, Bordeaux, Lyon, Montélimar, Grenoble, ainsi que leur périphérie. »

Quel est le profil des franchisés?

« L’essentiel est d’avoir le sens du commerce et d’être motivé par le contact humain. Selon les enseignes concernées, les centres et les instituts peuvent se gérer seul, ou, pour un investisseur, avec une ou plusieurs esthéticiennes. Certains concepts nécessitent obligatoirement l’embauche d’un personnel diplômé si vous n’êtes pas du métier.

Pour exemple, M. et Mme GAVOIS, qui ont vécu durant plus de 20 ans en région parisienne, sont aujourd’hui installés à Caen avec succès.  Ils ont décidé tous deux de se reconvertir en 2012 et de créer leur propre entreprise dans le domaine de l’esthétique. Ils ouvrent ainsi en juin 2012 un institut de soins de 110 m2 sur 2 niveaux à Mondeville, près de Caen, à la triple enseigne Cellu Chic, Radical’Epil et New Lifting employant 6 esthéticiennes diplômées.  M. GAVOIS, satisfait des résultats de son 1er institut, a repris, en février 2013, les rênes d’un second institut à Chartres.

Réussir en province ? C’est possible, la preuve, à la condition de suivre les conseils préconisés.»

Quel est le cadre contractuel et de financement?

« Idéal pour tous ceux qui veulent investir dans un secteur porteur, les différents concepts sont développés sous licence de marque. L’investissement est très abordable puisque les droits d’entrée ne sont que de 6 000 €/enseigne accompagnés d’une redevance mensuelle de 130 à 200 €, en moyenne, positionnant ainsi nos enseignes parmi les plus accessibles du secteur. 

Nous accompagnons les futurs licenciés dans toutes les étapes de  la création de leur entreprise : de la recherche de l’emplacement commercial au montage du dossier financier. Grâce à notre équipe de 7 coachs  répartis sur le territoire, nous recherchons les meilleures opportunités possibles, pour nos partenaires. »

 

Pour aller plus loin?

« Alésia Minceur innove sans cesse en mettant à la portée de tous les dernières techniques en matière d’esthétique et de bien-être. Nous avons, par exemple, lancé dès 2012 Stop Tabac, concept de sevrage tabagique grâce aux infra‐Rouges.

Également, constatant que les hommes ont une place de plus en plus importante dans le monde de la beauté, nous avons développé Minceur Hom, le premier réseau de centres Minceur réservés uniquement aux hommes. Ce sont des centres de 30 à 50 m2 qu’il est possible d’ouvrir avec 6 000 € d’apport, les premières ouvertures sont prévues pour octobre 2013.

Aussi, Alésia Minceur applique désormais sa recette sur le créneau des salles de sports avec  Liberty Gym « Self Fitness », un  concept d’activités de cardio-training, de musculation et de cours collectifs en vidéo, sans contrainte horaire, 7/7, de 6h30 à 23h, à 29 € par mois, à volonté. Déjà 10 ouvertures sont prévues d’ici la fin de l’année 2013 un peu partout en province ! 

Si vous êtes intéressé-e-s, vous pouvez prendre contact auprès de Claude RODRIGUEZ au 06.22.64.70.95 ou à claude@hyperminceur.com »

Vous souhaitez vous mettre à votre compte? Remplissez votre fiche-projet PDF et soyez le bienvenu sur le Salon PROVEMPLOI.