Crédit photo (flickr)

Le voyage presse « à Bourges, c’est aussi le Printemps du business ! », organisé par PARCOURS FRANCE et Bourges Plus les 21 et 22 Avril 2017, est l’occasion de découvrir les filières et entreprises qui font la dynamique du territoire ! Parmi les secteurs phares, on retrouve l’industrie de l’armement et de la défense.

L’industrie de l’armement et de la défense est arrivée à Bourges en avril 1860, sous l’impulsion de Napoléon III qui décide d’y implanter une Fonderie impériale de canons. Vers 1870, l’école de pyrotechnie quitte Metz pour s’installer à Bourges et devient l’Ecole Centrale de Pyrotechnie.

Parmi les entreprises implantées sur l’agglomération, Bourges compte le deuxième missilier mondial, MBDA qui a connu des commandes et résultats record depuis 2015. L’essentiel de la croissance du groupe s’est faite à l’export en 2015 (43% du chiffre d’affaires), avec la commande de 84 Rafales par l’Égypte, l’Inde et le Qatar, pour un total de 15,1 milliards d’euros de commandes sur l’année. Et les performances se sont maintenues en 2016, avec des commandes de Rafales aux Émirats Arabes Unis et en Malaisie. Côté emploi, le missilier européen compte près de 4 200 salariés en France, répartis sur les sites du Plessis Robinson dans les Hauts-de-Seine et de Bourges dans le Cher. Et le groupe ne compte pas s’arrêter là ! Après quelques 500 embauches en 2016, MBDA prévoit de recruter 1 100 personnes en 2017 pour accompagner sa croissance, dont 600 en France, tout particulièrement à Bourges.

Second poids lourd de l’industrie de la défense présent sur l’agglomération de Bourges, le fabricant de munitions Nexter. Réparti sur les sites de La Chapelle-Saint-Ursin et Bourges, le groupe emploie plus de 900 salariés dans le département. Depuis son rapprochement avec l’allemand RMW en 2015, Nexter Munitions se présente comme le principal systémier intégrateur français. Et le groupe entend bien se positionner comme leader du secteur : après l’acquisition de Mecar (Belgique) et Simmel Difensia (Italie), le groupe « couvre plus de 80% des standards du marché » souligne Éric Perronno, directeur du site de La Chapelle-Saint-Ursin. À Bourges, Nexter Systems et Munitions emploie près de 530 salariés sur la dernière canonnerie de France, dont 60% d’ingénieurs en bureaux d’études armes et munitions, pour améliorer la qualité et la précision des munitions.

Source photo : http://blog.ametra.fr

Plus largement, la capitale berruyère tente de s’imposer dans le domaine de la défense et de la gestion des risques (industriels, cyber-sécurité, cyberdéfense, etc.). Outre MBDA et Nexter, Bourges présente tout un écosystème d’entreprises et de formations autour de ces grands thèmes : Roxel, fabricant de moteurs de missiles, Ametra Ingénierie, spécialiste des systèmes mécaniques qui travaille avec l’industrie de la défense, AKKA Technologies spécialisé dans l’ingénierie et le conseil, etc. Côté formation, l’institut National des Sciences Appliquées (INSA) Centre-Val de Loire dispose d’une formation spécifique maîtrise des risques industriels sur son campus de Bourges, qui a vocation de devenir « la référence pour les ingénieurs de demain ».