Crédit photo : Flickr (patrick janicek)

Des plus petits échanges inter-culturels aux partenariats économiques solides, il n’y a parfois qu’un pas ! Sortir de l’institutionnel et inviter des délégations étrangères sur le territoire pour mettre en place des actions concrètes — ouverture d’un bureau étranger local, business tour d’entreprises d’une filière ou encore partages d’expériences ciblées — peut se révéler crucial dans le développement d’une coopération internationale durable entre territoires et nations étrangères.  La 3ème édition du Workshop Territoires et International (16 mars, Paris Pullman Bercy) sera l’occasion pour les territoires d’établir un premier contact avec un grand nombre de représentants internationaux en vue d’une collaboration future. Quels leviers les territoires doivent-ils actionner pour développer du business à l’international et générer des retombées bénéfiques pour les entreprises locales ? Découvrez 5 bonnes pratiques initiées par nos territoires pour renforcer leurs dynamiques à l’étranger !

BONNE PRATIQUE N°1 / Accueillir un bureau économique étranger sur le territoire : l’exemple de Nantes et des Pays-Bas

Début 2016, l’Ambassade des Pays-Bas a choisi Nantes pour ouvrir son second bureau économique en France, installé au sein du pôle d’affaires Euronantes. Pourquoi Nantes ? Pour le potentiel marché, en particulier dans l’agroalimentaire, les industries culturelles et créatives, l’éolien offshore, l’aéronautique ou encore l’industrie marine, filières d’excellence communes aux Pays-Bas et à la région nantaise. Le rôle du Pôle économique et commercial de Nantes est d’assister les entreprises néerlandaises dans leur processus d’implantation et dans l’établissement de relations commerciales dans les régions Pays de la Loire et Bretagne. Un point d’ancrage solide pour les Pays-Bas, et une nouvelle dynamique business pour le territoire directement issue de la rencontre entre l’Ambassade et Nantes Métropole lors de la toute première édition du Workshop Territoires et International de Parcours France en 2015 !

Autre initiative intéressante, celle du Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux, organisme dédié à la notoriété de la filière des vins du territoire en France et à l’international, qui s’est lancé dans le développement de bars à vin bordelais à travers l’Asie ! Après Shanghai et  Fukokua, Benjamin Dubertret, l’ambassadeur de France à Singapour inaugurait en septembre dernier un 5ème bar dans le quartier historique de Chinatown. Véritable vecteur de promotion du terroir bordelais, ce concept permet également aux professionnels bordelais d’y organiser leurs rendez-vous, ainsi que des événements pour leurs clients et prospects asiatiques.

BONNE PRATIQUE N°2 / Faire découvrir l’écosystème d’entreprises locales : les exemples de l’Aquitaine et du Chili, et des coopérations franco-allemandes

Fin 2016, l’Agence de Coopération Internationale Interco Aquitaine a été sollicitée par la délégation chilienne Eurochile, spécialisé dans le sourcing, la transformation et la commercialisation des produits de la mer. Présente pour le SIAL Paris, cette délégation chilienne souhaitait découvrir le fonctionnement de l’AGROPOLE d’Agen et de l’AGROTEC, afin d’envisager un projet similaire dans la région du Maule, au centre du Chili. L’enjeu de cette visite reposait sur une prospection technologique approfondie, en vue d’améliorer et diversifier l’offre de produits transformés des entreprises de cette région chilienne, notamment en matière d’optimisation et de création de nouveaux produits et d’amélioration de la compétitivité des entreprises agroalimentaires du Maule.

La France et l’Allemagne entretiennent des relations économiques très riches, notamment à travers les échanges inter-clusters. A titre d’exemple, Organics Cluster, en région Auvergne-Rhône-Alpes, a travaillé en étroite collaboration entre autres avec son homologue allemand EkoConnect, une organisation d’experts de l’agriculture biologique afin de développer une plateforme d’échanges en vue de collaborations techniques et commerciales dans le secteur des produits Bio. En parallèle, le partage d’expériences et de bonnes pratiques a renforcé la vision et les actions de chacun des cluster partenaires. A ce titre, le réseau national France Clusters sera partenaire de la 3ème édition du Worskhop Territoires et International le 16 mars prochain et pourra ainsi témoigner des succès et leviers d’action pour l’internationalisation des clusters français.

Notons également la dynamique institutionnelle des relations franco-allemandes, particulièrement depuis la nomination du tout nouvel ambassadeur allemand Nikolaus Meyer-Landrut, qui n’a pas tardé à entamer un long parcours au contact des régions françaises, afin de découvrir leur diversité et leurs spécificités économiques et culturelles. En déplacement à Toulouse en avril 2016, l’ambassadeur a visité les usines d’Airbus où il a pu découvrir les toutes dernières technologies satellitaires civiles et militaires ainsi que les usines d’assemblage final de l’A350 et de l’A380. Il s’est entretenu avec Thomas Enders, le président exécutif d’Airbus Group et d’autres représentants de la direction des évolutions actuelles au sein de l’entreprise, évoquant l’importance, dans le cadre des projets tant civils que militaires, du rôle de fleuron de la coopération économique franco-allemande du premier groupe aéronautique et spatial européen.

BONNE PRATIQUE N°3 / Impulser une dynamique d’échanges inter-entreprises à l’international : l’exemple du Grand Lyon et du Québec

« Vis ma vie de Scop au Québec » ! Après une année 2016 très riche en coopérations transatlantiques, 2017 repart de plus belle pour les organismes de l’Economie Sociale et Solidaire lyonnais… Car si entreprendre en coopérative c’est créer de la croissance avant tout sur le territoire, les Scop et les Scic sont également tournées vers l’international. Entre Québec et le Grand Lyon, ce « matching » ESS existe depuis 2004, soutenu par AGF SCOP Entreprises, dans le cadre d’un partenariat historique entre les deux régions : une dynamique d’échanges à été instaurée afin de permettre aux acteurs régionaux de partir à la rencontre de l’ESS au Québec. Forts de cette coopération, AGF SCOP Entreprises et MCE Conseils, avec l’appui de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international, du fonds franco-québécois pour la  coopération décentralisée ont développé ensemble un programme d’actions qui a permis à 9 coopératives des deux territoires d’échanger tout au long de l’année 2016. En mars 2016, trois coopératives d’outre-atlantique venaient rencontrer l’écosystème de l’ESS à Lyon et Grenoble, alors que  6 entreprises coopératives et l’incubateur Alter’Incub dédié à l’innovation sociale s’envolaient pour le Québec quelques mois après pour  découvrir les acteurs, les problématiques et l’organisation de l’ESS au Québec. L’innovation sociale bénéficie d’un travail académique poussé depuis de nombreuses années au Québec,ainsi l’ambition lyonnaise a pu trouver un écho dans des projets comme le Technopole Angus ou la Maison de l’Innovation Sociale.

BONNE PRATIQUE N°4 / Choisir une personnalité étrangère influente comme ambassadeur de son territoire : l’exemple de la Côte d’Azur et de la Chine

Le 4 avril 2016, David Lisnard, Président du Comité Régional du Tourisme Côte d’Azur, Maire de Cannes, et Dominique Thillaud, Président du Directoire d’Aéroports de la Côte d’Azur, ont intronisé à Cannes au Carlton Intercontinental l’acteur chinois Liu Ye, l’un des plus grands talents du cinéma chinois et surtout l’une des personnalités les plus influentes du pays. Cette nomination dans la ville qui accueille le premier Festival culturel au monde dédié au 7e Art, marque un très grand pas pour la notoriété en Chine de la marque Côte d’Azur, et donc une étape cruciale dans le développement du marché touristique chinois, à très fort potentiel pour le territoire azuréen. En effet, son soutien constitue donc un grand atout pour les opérations des professionnels de la Côte d’Azur en direction du marché chinois, qui a généré 116 000 séjours sur le territoire en 2015. Dominique Thillaud, Président du Directoire d’Aéroports de la Côte d’Azur, voit en cette nomination symbolique « une nouvelle opportunité d’œuvrer, de concert avec les acteurs locaux du tourisme, au développement de nouvelles lignes aériennes long-courriers en direct depuis l’Aéroport Nice Côte d’Azur vers des régions attractives de la planète et notamment de séduire les touristes chinois que nous aurons plaisir à accueillir en plus grand nombre sur notre plateforme ».

BONNE PRATIQUE N°5 / Organiser un speed-meeting professionnel : les exemples de l’Open de l’International breton et de Futuralia à Poitiers

En 2015, à l’occasion de la Semaine des ambassadeurs, le Ministère des Affaires étrangères organisait à Paris une session de « speed-dating » entre plusieurs ETI et PME et les 169 ambassadeurs de France. Le principe ? 15 minutes chrono pour faire le point sur les projets de développement des entreprises à l’étranger, connaitre les filières économiques communes et en savoir davantage sur l’environnement des affaires dans les pays visés. Le format court est idéal pour s’entraîner à la technique du pitch mais permet surtout à chaque entreprise de rencontrer un maximum d’ambassadeurs et ainsi d’élargir sa vision et ses ambitions à l’international.

La région Bretagne est porteuse d’une initiative similaire, l’Open de International, le grand rendez-vous de la Bretagne qui s’exporte ! Après Rennes, Brest et Saint-Brieuc, c’est la cité vannetaise qui accueillait en 2016 cette manifestation. Organisé par Bretagne Commerce International (BCI), la Région et les CCI de Bretagne, ce temps fort professionnel a pour objectif d’intensifier les relations d’affaires et de rapprocher entreprises bretonnes et étrangères autour de rencontres, d’échanges et de partage d’expériences. Toute la journée, des rendez-vous BtoB personnalisés sont organisés afin que les entreprises locales évaluent le potentiel de développement de leurs produits et services dans les pays qui les intéressent, et étoffent leur carnet d’adresses.  ou étoffer votre carnet d’adresses. Pour celles qui n’ont pas encore de projet d’internationalisation précis, les « focus pays » animés par les partenaires étrangers apportent un premier niveau d’information sur les pays à fort potentiel. Pour l’édition 2017, les entreprises bretonnes sont mêmes invitées à s’exprimer sur les thématiques qu’elles souhaiteraient voir aborder durant les ateliers.

Basée sur le même concept de speed-meeting, la convention d’affaires Futurallia 2017 qui aura lieu à Poitiers, est un événement BtoB de renommée internationale, qui réunit chaque année en un même lieu des centaines de dirigeants et décideurs de PME/PMI pour leur permettre de se développer à l’international et d’initier des alliances. Une bonne pratique à dupliquer en régions !

Parcours France organise le 16 mars prochain à Paris (Pullman Bercy) la 3ème édition de son Workshop Territoires & International.

 A propos du Workshop Territoires & International :

Une convention d’affaires entre développeurs économiques des territoires et représentants internationaux
> 250 rendez-vous business ciblés par filières et projets (investissements, partenariats, innovation…)
> Des présentations et des moments de networking
> Un accès à une base élargie de contacts